Un Dossier exclusif à lire sur notre site, avec des témoignages poignants et inédits de femmes prisonnières.

Le hashtag intrigue et la photo d’illustration encore plus. Et pourtant, ce hashtag illustre ce qui se passe dans le corps de millions de femme chaque mois : les règles.

Le message interpelle et se veut choc. Il engendrera pour certains le malaise mais abordera pourtant un sujet qui ne devrait pas être tabou : la précarité menstruelle. A travers ce concept « ça va saigner » le samedi 15 juin, nous marquerons cette Journée (de lutte contre la précarité menstruelle), … Et oser ouvrir un débat franc sur ce problème que vivent toutes les femmes incarcérées dans les prisons du pays.

En Côte d’Ivoire, selon les statistiques, en juillet 2018, il y avait 16.000 détenus dans les 34 prisons ivoiriennes alors que la capacité des prisons dans le pays n’est que de 8600 détenus, soit un taux d’occupation de plus de 200%.

125 Vues

Related posts