Coronavirus/Cache-nez : attention au maquillage !

Selon des experts, se maquiller peut affecter la capacité de certains masques à être réutilisés, et potentiellement les rendre moins efficaces.

Si vous portez un couvre-visage en tissu, il est important de suivre certaines règles pour éviter la propagation des gouttelettes pendant la pandémie de la COVID-19. Par exemple, assurez-vous que votre masque couvre à la fois votre nez et votre bouche, que vous vous lavez les mains après l’avoir enlevé et que vous vous en débarrassez (ou le réutilisez) correctement.

Dans les milieux médicaux, où la possibilité de transmettre une maladie est généralement plus grande, de nombreux agents de santé suivent un autre principe pour s’assurer que leurs masques sont une barrière efficace contre les gouttelettes qui pourraient propager des agents pathogènes nocifs : se démaquiller avant de porter un masque ou sauter le maquillage tout à fait.

L’une des raisons pour lesquelles les fournisseurs de soins médicaux prennent cette précaution supplémentaire est de conserver les masques, qui continuent d’être rares. Anne-Marie K., médecin spécialiste des maladies infectieuses dans une clinique cossue des Deux Plateaux, dit qu’une fois le maquillage sur les masques, il est considéré comme contaminé- ce qui pose un problème lorsqu’on sait que la tendance, de plus en plus, est de nettoyer les masques pour les réutiliser.

Le maquillage porté sous un masque peut également endommager le tissu, ce qui en fait une barrière moins efficace, selon Pierre B.R, médecin spécialiste des maladies infectieuses. « Pour les masques chirurgicaux et les masques N95, et peut-être pour les masques en tissu, le maquillage provoque une salissure des masques et peut entraîner une diminution de la filtration de l’air », clarifie-t-il. «Vous devez vous protéger contre les agents pathogènes potentiellement nocifs dans l’air, et les débris de salissure réduiront la capacité du masque ou du respirateur à filtrer.»

Le maquillage pourrait également nuire à l’efficacité d’un couvre-visage en tissu

Les produits après-rasages

Pour le médecin, tout maquillage qui touche le masque pourrait entraver la capacité du masque à filtrer les gouttelettes, y compris le rouge à lèvres, le fard à joues, le fond de teint et même la crème solaire teintée. Mais ce n’est pas seulement du maquillage : les produits pour hommes comme l’après-rasage qui provoquent des salissures visibles peuvent également rendre un masque moins efficace. Il en va de même pour les produits de soins de la peau, comme la crème solaire ou les lotions lourdes à base de crème qui pourraient s’accrocher au masque.

Théoriquement, le maquillage pourrait également nuire à l’efficacité d’un couvre-visage en tissu bricolage ou d’un bandana, mais ceux-ci sont plus faciles à laver à la maison. N’oubliez pas que le lavage répété des masques en tissu peut affaiblir les fibres au fil du temps, ce qui a également un impact sur son efficacité.

Ce n’est pas une directive officielle, mais en règle générale, si vous vous aventurez en public, le pari le plus sûr est de ne rien mettre sur une partie de votre visage qui pourrait salir le masque. Mais appliquer des produits de soins de la peau et de maquillage au-dessus du nez est tout à fait bien – et encouragé, si cela stimule votre humeur. « Relevez les yeux et faites le mascara et les sourcils, mais ne vous maquillez pas autour de la bouche », précise Dr. Anne-Marie K.

65 Vues

Related posts