Architecture: Mélissa Kacoutié, l’art de la simplicité

Avec son attirance pour le minimalisme, cette jeune Ivoirienne de 34 ans, à la tête de l’agence Jeannette Studio, a réussi à devenir l’une des architectes les plus branchées d’Abidjan. 

Quand Mélissa Kacoutié parle de ses métiers d’architecte, de designer d’intérieur et de scénographe, elle aime à user de métaphores qui relèvent du domaine de la science-fiction. « L’architecture revient à concevoir puis à créer ta propre matrice », indique l’Ivoirienne de 34 ans en référence à la saga Matrix, des sœurs Wachowski. « Quand tu étudies cette discipline, tu apprends à redécouvrir le monde comme si tu sortais de la matrice. »

C’est au cours de ses études à l’École spéciale d’architecture de Paris que la native d’Abidjan dit être devenue une fine observatrice de ce que les autres ne voient pas. « Petite, j’adorais dessiner et puis j’admirais ce que faisait ma tante, Francine Aka, elle-même architecte. Au début, mon rêve n’était pas tant de faire ce métier que de suivre des études dans ce domaine. »

Paradoxale

Diplômée à l’âge de 25 ans, et à la tête de Jeannette Studio, sa propre agence située à Cocody, une commune d’Abidjan, depuis 2016, Melissa Kacoutié affirme aujourd’hui avoir été destinée à suivre cette voie. Elle emploie quatre personnes dans son espace, dont la devanture est à l’image de sa signature : épurée et minimaliste. « Les choses simples sont les plus difficiles à réaliser. Quand mes dessins sont trop compliqués, je sais que je ne suis pas sur la bonne voie. Alors, je m’attache à enlever les couches superflues », explique cette rêveuse à l’esprit créatif qui est aussi farouchement réaliste.

Source: J.A

24 Vues

Related posts